Les Catégories de Mots

Publié le par ibnouahmed

Les Catégories de Mots :

أنواع الكلام

 

 

 

Texte Original et Traduction :

 

«

قال: وأَقْسَامُهُ ثَلاَثَةٌ: اسْمٌ، وَفِعْلٌ، وَحَرْفٌ جَاءَ لِمَعْنًى»

 

« Il (al-‘Ajroum) a dit : les catégories de mots sont aux nombres de trois : le nom, le verbe et la préposition avec ses multiples sens. »

Commentaires et

Traductions :

 

وأقول

: الألفاظُ التي كان الْعَرَبُ يَسْتَعْمِلُونَهَا في كلامِهِمْ ونُقِلَتْ إلينا عنهم، فنحن نتكلم بها في مُحاوراتنا ودروسنا، ونقرؤها في كُتُبِنا، ونكتب بها إلى أهلينا وأصدقائنا، لا يخلو واحد منها عن أن يكون واحدًا من ثلاثة أشياء: الاسم، والفعل، والحرف.

 

Les mots qu’utilisaient les arabes, dans leur langage, nous ont été transmis et nous parlons avec ces mots-là, dans nos discussions, dans nos cours et nous les lisons dans nos livres et nous écrivons avec ces mots à nos familles ainsi qu’à nos amies.

Ces noms qui nous ont été transmis restent toujours dans les 3 catégories suivantes : le nom, le verbe et la préposition (ou la particule).

 

أما الاسمُ في اللغة فهو

: ما دلَّ على مُسَمَّى، وفي اصطلاح النحويين: كلمةٌ دَلَّتْ على معنى في نفسها، ولم تقترن بزمان، نحو: محمدٍ، علي، ورَجُل، وَجَمل، ونَهْر، وتُفَّاحَة، ولَيْمُونَةٌ، وَعَصًا، فكل واحد من هذه الألفاظ يدل على معنى، وليس الزمان داخلًا في معناه، فيكون اسماً.

 

j

Première Catégorie : Le Nom الاسمُ

Concernant le nom, les linguistes en ont donné une définition : c’est ce qui indique une chose ou une personne. Et dans la syntaxe des grammairiens, c’est une parole qui indique un sens en elle-même et qui n’est pas en relation avec un temps donné, précis.

Par exemple, lorsque je dis

Tous ces mots indiquent un sens en eux-mêmes, ils représentent soit des objets ou des personnes, et bien sur ils ne sont pas en relation avec un temps bien précis (ni avec le présent, ni avec le passé, ni avec le futur), à l’opposé du verbe. Et c’est ce que l’on appelle le nom.

 

محمدٍ, on a su que Mouhammadin est le mot qui indique la personne qui se prénomme Mouhammad. Il en est de même pourعليّ . Aussi pour un homme, le mot qu’on a utilisé pour le représenter est رَجُل. C’est la même chose pour les mots suivants : un citron لَيْمُونَةٌ , une pomme تُفَّاحَة, une rivière نَهْر, un dromadaire جَمل, un bâtonعَصًا .

وأما الفعل فهو في اللغة

: الْحَدَثُ، وفي اصطلاح النحويين: كلمة دلَّتْ على معنى في نفسها، واقترنت بأحد الأزمنة الثلاثة، التي هي الماضي والحال والمستقبل. نحو " كَتَبَ " فإنه كلمةٌ دالةٌ على معنى وهو الكتابة، وهذا المعنى مقترن بالزمان الماضي، ونحو " يَكْتُبُ " فإنه دال على معنى وهو الكتابة أيضًا، وهذا المعنى مقترن بالزمان الحاضر، ونحو" اكْتُبْ " فإنه كلمة دالة على معنى وهو الكتابة أيضًا، وهذا المعنى مقترن بالزمان المستقبل الذي بعد زمان التكلم. ومثل هذه الألفاظ نَصَرَ ويَنْصُرُ وَانْصُرْ، وَ فَهِمَ وَيَفْهَمُ وافْهَمْ، وَعَلِمَ وَيَعْلَمُ وَاعْلَمْ، وَ جَلَسَ ويْجِلسُ وَاجْلِسْ، وَضَرَبَ وََيَضِْربُ وَاضْرِبْ.

 

k

Deuxième Catégorie : Le Verbe الفعل

En ce qui concerne le verbe dans la langue arabe, chez les linguistes, le f’il

Et chez les grammairiens, c’est une parole (un mot) qui indique un sens en elle-même et qui est en relation avec un des trois temps, c'est-à-dire soit :

الفعل c’est le hadath, c’est l’action (l’événement), c’est la chose qui a été provoquée.

al-maddii الماضي qui est un temps passé, un temps qui a été accompli,

al-haal الحال qui est le présent, le temps actuel, le moment où l’on parle,

Par exemple, lorsque je dis kataba 

Ici, il y a trois temps : passé, présent et futur et d’autres disent qu’il y en a deux. On verra plus tard que dans la conjugaison arabe, il y a deux temps : al-maddii (l’accompli) et al-moudaari’ (l’inaccompli).

Par exemple, lorsque je dis Yaktoubou

Enfin Ouktoub

al-moustaqbal المستقبل qui est le temps futur.كَتَبَ « il a écrit », la parole, le mot kataba indique le sens, l’action d’écrire quelque chose. Et ici, le sens d’écrire pour le mot kataba est en relation avec un temps passé (le temps du maddii الماضي).يَكْتُبُ « il écrit », ce mot va indiquer un sens qui est le fait d’écrire à un moment qui est présent, qui est actuel.اكْتُبْ « Ecris », ce mot va indiquer le sens, l’action d’écrire quelque chose, ce mot est en relation avec un temps futur et tout particulièrement un futur proche qui va s’effectuer après avoir parlé. Lorsque je te dis Ouktoub اكْتُبْ, c’est un impératif, je te demande d’écrire, lorsque j’ai parlé, dans un temps futur, tu vas faire ce que je t’ai demandé et ici, le fait d’écrire.

 

Exemples de verbes donnés par l’auteur :

¡

نَصَرَ « il a donné la victoire » / يَنْصُرُ « il donne la victoire (il soutient) »

انْصُرْ

« donne la victoire ».

¡

فَهِمَ  « il a compris » / يَفْهَمُ  « il comprend » / افْهَمْ  « comprends »

¡

عَلِمَ « il a su » / يَعْلَمُ « il sait » / اعْلَمْ « Saches »

¡

جَلَسَ « il s’est assis » / َيْجِلسُ  « il s’assoit » / اجْلِسْ « assieds-toi »

¡

Ici, on a présenté les verbes de cette façon: un verbe au maddii, un verbe au moudaari’ et un verbe à l’impératif (al-’amr).

ضَرَبَ  « il a frappé » / يَضِْربُ « il frappe » / اضْرِبْ  « frappe »

 

والفعل على ثلاثة أنواع

: ماضٍ ومُضَارِعٌ وأَمْرٌ.

فالماضي

: ما دَلّ على حَدَثٍ وَقَعَ في الزَّمَانِ الذي قبل زمان التكلُّم، نحو: كَتَبَ، وفَهِمَ، وخَرَجَ، وَسَمِعَ، وَأَبْصَرَ، وَتَكَلَّمَ، وَاسْتَغْفَرَ، وَاشْتَرَكَ.

والمضارع

: مَا دَلَّ على حدثٍ يقع في زمان التكلُّم أو بعده، نحو يَكْتُبُ، ويَفْهَمُ، ويَخْرُجُ ، وَيَسْمَعُ، وَيَنْصُرُ، وَيَتَكلمُ، وَيَسْتَغْفِرُ، وَيَشْتَرِكُ.

وَالأمرُ

: ما دَلَّ على حَدَثٍ يُطْلَبُ حُصوله بعد زمان التكلُّم، نحو اكْتُبْ، وَافْهَمْ، واخْرُجْ، واسْمَعْ، وَانْصُرْ، وَتَكَلَّمْ، وَاسْتَغْفِرْ، وَاشْتَرِكْ.

 

Et le verbe se divise en trois catégories :

al-maddii الماضي (l’accompli), l’équivalent du passé,

al-moudaari’ المضارع (l’inaccompli), l’équivalent d’un présent ou d’un futur,

al-‘amr الأمرُ, l’équivalent de l’impératif (chez les français), tandis que chez les arabes, il représente un futur proche.

 

u

Premier temps : al-maddii الماضي (l’accompli)

Il indique une action qui a été déroulée dans une période avant que l’on parle.

Par exemple, lorsque je dis kataba

Fahima 

 

Et c’est la même chose pour les verbes suivants :

كَتَبَ « il a écrit », l’action qui est le fait d’écrire s’est déroulée avant que je parle, c'est-à-dire dans le passé.فَهِمَ « il a compris », le fait de comprendre, c’est une action qui est faite avant que je parle donc c’est une action passée.

¡

kharadja خَرَجَ « il est sorti »,

¡

sami’a سَمِعَ « il a entendu »,

¡

abssara أَبْصَرَ « il a vu »,

¡

takallama تَكَلَّمَ « il a parlé »,

¡

staghfara اسْتَغْفَرَ « il a demandé pardon »,

¡

chtaraka اشْتَرَكَ « il s’est associé ».

 

v

Deuxième temps : al-moudaari’ المضارع (l’inaccompli)

Il indique une action inaccomplie. C’est ce qui indique une action qui s’est effectuée au moment où je parle, c'est-à-dire le présent, ou après qu’on ait parlé, c'est-à-dire soit un futur proche, soit un futur lointain.

Par exemple, lorsque je dis Yaktoubou

Il en sera de même pour les autres verbes suivants :

يَكْتُبُ, on pourra traduire cela soit par « il écrit » ou soit par « il écrira », selon le contexte du texte.

¡

Yafhamou يَفْهَمُ « il comprend » ou « il comprendra »,

¡

yakhroudjou يَخْرُجُ « il sort » ou « il sortira »,

¡

Yasma’ou يَسْمَعُ « il entend » ou « il entendra »,

¡

Yansourou يَنْصُرُ « il donne la victoire (il soutient la victoire) » ou « il donnera la victoire (il soutiendra la victoire),

¡

yatakalamou يَتَكلمُ « il parle » ou « il parlera »,

¡

Yastaghfirou يَسْتَغْفِرُ « il demande pardon » ou « il demandera pardon »,

¡

yachtarikou يَشْتَرِكُ « il s’associe » ou « il s’associera », tout cela selon le contexte du texte.

w

Troisième temps : al-‘amrou الأمرُ (l’impératif)

Il indique une action qui a été demandée d’être effectuée après qu’on ait parlé.

Lorsque je te dis Ouktoub

C’est un ordre, c’est une demande (ex : celui qui donne des ordres c’est ALLAH, ceux qui sont supérieurs à la masse populaire comme les gouverneurs ou l’autorité, soit le maitre envers son esclave).

Exemples de verbes au ‘amrou

اكْتُبْ, je t’ai demandé d’écrire après que j’ai parlé. Celui-ci a un équivalent d’un futur proche chez les arabes et de l’impératif chez les français.الأمرُ :

¡

Ifham افْهَمْ, on te demande de comprendre, en français « comprends ».

¡

Oukhroudj اخْرُجْ, on te demande de sortir, en français « sors ».

¡

Isma’ اسْمَعْ, on te demande d’entendre, en français « écoute, entends ».

¡

ounssour انْصُرْ, on te demande de soutenir, de donner la victoire, en français « donne la victoire ».

¡

takalam تَكَلَّمْ, on te demande de parler, en français « parle ».

¡

istaghfir اسْتَغْفِرْ, on te demande de demander pardon a ALLAH, en français « demande pardon à Allah ».

¡

 

ichtarik اشْتَرِكْ, on te demande de t’associer, en français « associe-toi ».

وأما الحرف

: فهو في اللغة الطرَفُ.
وفي اصطلاح النُّحَاة: كلمة دَلَّتْ على معنى في غيرها، نحو: " مِنْ "، فإنَّ هذا اللفظ كلمة دلَّتْ على معنى، وهو الابتداءُ، وهذا المعنى لا يتمُّ حتَّى تَضمَّ إلى هذه الكلمة غيرَهَا، فتقول: " ذَهَبْتُ مِنَ الْبَيْتِ " مثلًا.

 

l

Troisième Catégorie : La Préposition (ou particule) الحرف

Chez les linguistes, al-harfou

Chez les grammairiens, al-harfou

On est obligé de voir le mot qui suit car les prépositions ont beaucoup de sens.

Remarque :

il y a des livres spécifiques dans l’étude des prépositions.الحرف correspond à at-tarafou الطرَفُ dans la langue arabe, ce qui veut dire le coin, l’angle, le bord.الحرف est un mot qui n’indique pas un sens en lui-même, mais par l’accompagnement d’un autre mot, c'est-à-dire qu’on ne peut pas connaître le sens exact de la préposition ou de la particule si on ne regarde pas le mot qui la suit, qui l’accompagne.

 

Exemple :

منْ

Dans Dhahabtou min firansaa ilaa mekata

Remarque :

 

L’exemple donné par l’auteur est

 

min peut avoir d’autre sens., ce mot est une parole qui indique un sens, et parmi le sens qu’il va indiquer, qui va suivre, celui-ci sera al-ibtidaou الابتداءُ, c’est-à-dire par l’endroit où l’on commence.ذهبت من فرنسى إلى مكة « Je suis partie de France vers la Mecque », min a un sens de commencement. J’ai commencé mon départ, mon voyage de la France vers la Mecque. Le sens de la préposition ne peut être complet, ni ne peut être connue que si l’on regarde la suite de la phrase, le mot qui suivra.ذهب من البيت « je suis parti de la maison ».

 

Voici d’autres exemples de noms :

 

أمثلة للاسم

: كتابٌ، قَلَمٌ، دَوَاةٌ، كَرَّاسَةٌ، جَرِيدَةٌ، خليل، صالح، عمران، وَرَقَةٌ، سَبُعٌ، حمَارٌ، ذِئْبٌ، فَهْدٌ، نَمِرٌ، لَيْمُونَةٌ، بُرْتقَالَةٌ، كُمَّثْرَاةٌ، نَرْجِسَةٌ، وَرْدَةٌ، هَؤلاءِ، أنتم.

 

¡

Un livre كتابٌ, un stylo قَلَمٌ, un encrier دَوَاةٌ, un cahier كَرَّاسَةٌ.

¡

Un ami خليل (un pieux, un vertueux).

¡

‘Imranou عمران (nom propre qui désigne une personne).

¡

Une feuille وَرَقَةٌ.

¡

Sabou’oun سَبُعٌ (catégorie d’animaux, de bêtes féroces comme un fauve : un félin, un tigre, un puma, etc.), un âne حمَارٌ, un loup ذِئْبٌ, un guépard فَهْدٌ, un tigre نَمِرٌ.

¡

Un citron لَيْمُونَةٌ, une orange بُرْتقَالَةٌ, une poire كُمَّثْرَاةٌ.

¡

Un narcisse نَرْجِسَةٌ (un type de fleur, une fleur à branches très odorantes. Elle peut être la jonquille), une rose وَرْدَةٌ.

¡

 

Tous ces noms font partie de la catégorie des mots.

 

Il y a 4 types de noms : noms propres, nom communs, pronoms démonstratifs de proximité et pronoms personnels.

 

 

Voici d’autres exemples de verbes :

 

Ceux-là هَؤلاءِ, vous أنتم (pour le masculin).

أمثلة للفعل

: سافَرَ يُسَافِرُ سَافِرْ، قالَ يَقُولُ قُلْ، أَمِنَ يَأْمَنُ إِيمَنْ، رَضِيَ يَرْضَى ارْضَ، صَدَقَ يَصْدُقُ اصْدُقْ، اجْتَهَدَ يَجْتَهِدُ اجْتَهِدْ، اسْتَغْفَرَ يَسْتَغْفِرُ اسْتَغْفِرْ.

 

Nous voyons à présent les verbes conjugués al-maadii

الماضي, al-moudaari’ المضارع et al-‘amr الأمرُ :

¡

 

Saafira سافَرَ « Il a voyagé », Yousaafirou يُسَافِرُ « il voyage ou il voyagera », Saafir سَافِرْ « voyage ».

¡

 

 

Voici d’autres exemples de prépositions :

 

Qaala قا لَ « Il a dit », Yaqouulou يَقُولُ « il dit ou il dira », Qoul قُلْ « dis ».

¡

 

‘Amina أَمِنَ « il a été en sécurité », Ya’manou يَأْمَنُ « il est en sécurité, il sera en sécurité », ‘Iiiman إِيمَنْ « sois en sécurité ».

¡

 

Radiyya رَضِيَ « Il a agréé (accepter, satisfaire) », Yardaa يَرْضَى « il agréé ou il agréera », Irda ارْضَ « agrée (accepte, satisfait) ». Exemple : Irda Rabbak « Satisfait ton seigneur »).

¡

 

Sadaqa صَدَقَ « il a dit vrai », Yasdouqou يَصْدُقُ « il dit vrai ou il dira vrai », Isdouq اصْدُقْ « dis la vérité ».

¡

 

Idjtahada اجْتَهَدَ « il a fait l’effort », Yadjtahidou يَجْتَهِدُ « il fait l’effort ou il fera l’effort », Idjtahid اجْتَهِدْ « fais des efforts ».

¡

 

Istaghfara اسْتَغْفَرَ « il a demandé pardon », Yastaghfirou يَسْتَغْفِرُ « il demande ou il demandera pardon », Istaghfir اسْتَغْفِرْ « demande pardon ».

أمثلة للحرف

: مِنْ، إلى، عَنْ، على، إلا، لكِنْ، إنَّ، أَنْ، بَلى، بَلْ، قَدْ، سَوْفَ، حَتَّى، لَمْ، لا، لَنْ، لَوْ، لَمَّا، لعَلَّ، مَا، لاَتَ، لَيْت، إنْ، ثُمَّ، أَوْ.

 

Nous voyons à présent al-harf

 

On remarque que ces prépositions sont composées de deux lettres ou de trois lettres.

الحرف, la préposition (ou particule). On verra en détail leur sens dans le chapitre des prépositions incha Allah.

 

 

 [retranscrit par Mouhsine wa Zawjotohou...Qu'Allah les récompense!]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remarque :

 

Une préposition en elle-même ne peut donner un sens qu’à condition qu’elle soit accompagnée d’un mot qui vient à la suite. Et c’est en regardant le mot qui vient à la suite que l’on pourra définir le sens exact des prépositions.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article